Mode

Sweet Girly Style

11 Août 2015

Comme à mon habitude, la chaleur me laisse pensive et à tôt fait de m’emmener dans un flot parfois tumultueux de réflexions et d’envies, à la fois brouillonnes et bouillonnantes. Un flot dont j’ai parfois du mal à m’extirper et qui me rend un peu coupable de délaisser l’important pour des pensées si peu élevées ou productives… En ce moment, mes songes m’amènent très souvent à une imagerie lolita (du livre du même nom), entre cocotte et sainte nitouche qui semble plus ou moins prendre le nom de Sweet Girly pour les nippons et Larme Kei en dehors.

syrup1
syrup2
amo1

katie7
Syrup désormais RoseMarie Seoir en haut, Amo et Katie en bas.

Des couleurs pastels, des teintes poudrées, des ambiances fleurant bon les films de Sofia Coppola, une silhouette féminine toute en simplicité, de fortes inspirations américaines des années 50 et 60, du vichy, des plumes… Le magazine Larme a réellement titillé en moi des envies de jeux avec cette imagerie érotique bon enfant que la plume d’Hana a tellement bien cerné dans cet article. Toutefois, j’ai suffisamment mûri depuis mes débuts pour savoir que ce n’est parce qu’un style me parle, me plait et m’appelle qu’il est néanmoins « fait pour moi ». Je ne me vois donc pas le porter au quotidien et je ne corresponds pas à mes critères esthétiques pour l’incarner le temps d’une séance photo : il ne me reste qu’à le partager avec d’autres par la plume et en partageant également ces images Sweet Girly qui provoquent tant de tourments en moi.

syrup3

katie6
katie5

RoseMarie Seoir, Risa et Katie

Il ne me reste plus qu’à décanter toutes ces envies et inspirations, prendre le temps d’en sortir un peu l’essence pour voir ce que je peux en faire qui soit à mon goût. Je me rends chaque fois compte que ce processus me donne plus de joie que de posséder ou porter ces choses au final : plus que de jolis objets, je voues un culte aux belles images !

milk7
milk6
milk4
milk3

Milk