Voyages

[Petits budgets] Choisir son vol mais aussi son logement

16 Avr 2014

 J’aurais tendance à dire que le détail du séjour où il faut éviter de trop compter ses sous c’est au moment où l’on choisi son vol. Ou alors accepter qu’Aéroflot perde votre valise retour bourrée de souvenirs à Moscou. Ou qu’Air China annule votre vol pour cause de problèmes climatiques vous obligeant à dormir dans l’aéroport de Pékin en attendant d’avoir un autre avion vu que vous n’avez pas de visa vous autorisant à fouler le sol chinois. (Ceci sont malheureusement des histoires vraies, heureusement pas par votre fidèle serviteur.)

Dans les prix intéressants et les compagnies fiables, j’ai beaucoup lu du bien sur :

  •  British Airways évidemment (qui est à la compagnie que j’ai choisi)
  • Qatar Airways
  •  Turkish Airlines

Tous proposent des vols aux alentours de 600/700€ pour des vols A/R avec escale vers Tokyo hors vacances scolaires, une somme raisonnable. Je sais également qu’Air France propose de temps à autre des réductions faisant passer un A/R de 1300€ à 680€ sans escale, mais il faut être rapide. J’ai eu une bonne expérience avec Alitalia lors de mon premier voyage mais je sais que ce n’est pas le cas pour toutes mes amies : le vol était sûr mais inconfortable et les hôtesses pas très accueillantes, le prix étant quant à lui normalement plus cher que les trois cités auparavant.

Pour les choisir, je fais appel à  un comparateur de prix (Opodo, Liligo, Kayak selon vos préférences) pour avoir une vue d’ensemble des différentes compagnies, puis je file réserver mon vol sur le site de la compagnie que j’ai choisi : pour ce vol-ci j’ai payé moins cher sur British Airways que sur Liligo, avec la possiblité de choisir entre un vol assuré par BA ou JAL pour le trajet Londres-Tokyo. Il est évident que pour partir à des prix raisonnables il faut s’y prendre à l’avance, soit au moins 3 mois avant le départ si hors périodes scolaires et plus forcément si vous partez en Juillet/Août mais rien ne vous empêche de croiser les doigts en attendant les fameuses promos Air France de dernière minute !

plan

L’endroit où vous pouvez économiser le plus c’est définitivement le logement mais il faut le faire de manière intelligente. L’hôtel est excessivement cher à Tokyo, souvent trop pour le confort proposé d’ailleurs. Les chambres sont généralement ridiculement petites, très mal isolées et ne proposent pas forcément de services tels que le Wi-Fi gratuit, etc : en somme ce sont de mauvais plans. L’auberge de jeunesse est une alternative plus intéressante financièrement, on peut souvent y réserver des chambres avec lit double pour les couples ou bien un lit en dortoir. Les autres avantages sont que pas mal proposent le Wi-Fi gratuit dans le lobby ainsi qu’une salle télé où vous pourrez rencontrer d’autres backpackers, des ordinateurs en libre service et une cuisine pour se faire soi-même à manger ses oeufs sur le plat le matin.

  • Si vous restez un mois au moins sur Tokyo, je ne saurais que trop vous conseiller Sakura House qui propose les prix les plus intéressants du marché pour les chambres ou petits appartements (mais vous ne pourrez réserver que 3 mois à l’avance) mes amis en ont toujours été satisfaits ;
  • Ou alors la plupart des auberges de jeunesse vous logent gratuitement à condition que vous travailliez pour eux entre 3 et 5h par jour avec deux jours off en semaine, pour cela il faut leur envoyer un mail dès la réservation et rester minimum un mois sur place ;
  • Si c’est moins d’un mois j’ai eu une expérience positive la première fois avec Khaosan et je renouvelle celle-ci dans une autre de leur auberge mieux située cette fois ci, on verra ce que ça donne une fois rentrée du Japon donc.

Si l’auberge de jeunesse ne vous fait pas rêver pour un court séjour et que vous avez envie de vous faire plaisir niveau logement, pourquoi ne pas aller dans un minshuku (souvent dénominé ryokans pour les touristes, alors qu’ils en sont une sorte de version low-cost)  ? Les prix des chambres sont plus élevés forcément mais le petit déjeuner et le diner sont inclus et un contact plus proche vos logeurs est possible, vu que bien souvent vous partagez le même bâtiment qu’eux. De plus il y a un côté plus reposant à séjourner dans ce genre d’endroit décrit comme moins bruyant. Je n’ai néanmoins jamais séjourné dans ce genre de lieu donc je ne saurais vous conseiller d’adresses.

index_img_01

Dans tous les cas, il vaut mieux privilégier un logement un peu plus cher mais situé plus proche de vos centres d’intérêts ou à proximité de la Yamanote parce que le métro tokyoïte est onéreux. En effet il n’y a pas de système de forfait et le système de tarification est très différent des autres métros de capitale. Il n’est pas exploité dans la totalité par les mêmes compagnies, vous devrez vous acquitter d’un nouveau ticket à chaque fois que vous changez de compagnie en plus de la tarification à la distance parcourue. Vous apprendrez donc vite à oublier vos réflexes parisien du « quel trajet est le plus court même s’il y a trois milles changements » pour penser en terme de « quel trajet me fait changer le moins de compagnie et est donc le moins cher ». C’est là qu’être à côté de la Yamanote sert : comme la ligne forme une boucle dans Tokyo, il est possible d’aller à l’opposé de votre lieu de résidence pour une somme modique et ceci très rapidement. De plus la ligne dessert la plupart des centres d’intérêts des touristes.

En résumé, pour mon voyage  j’ai décidé de ne pas faire trop de concessions sur compagnie utilisée pour aller au Japon et de contrebalancer ce choix en prenant un logement moins confortable mais bien situé quand même. Je suis en effet plus encline à me retrouver dans un logement moins douillet vu que je n’y passerais pas beaucoup de temps (dormir et c’est tout) et passer mes 24h d’avion sereinement sans crainte de perdre une aile ou un bagage en cours de route. Mais attention un trou à rat okay (bon j’exagère j’avoue) mais un trou à rat bien situé : nous serons à 30 minutes à pied en flânant de l’auberge de jeunesse jusqu’à Akihabara.

  • Julie

    Merci pour tes conseils avisés.
    Une amie m’a déconseillé la compagnie aérienne russe car le personnel est très désagréable, les pertes de bagages fréquentes, et l’escale à Moscou est apparemment peu agréable car l’aéroport ressemble plus à une décharge publique qu’à un aéroport…

    • Je t’en pries !
      Ça ne m’étonne pas, je n’ai jamais eu de bons échos quant à Aéroflot et leurs escales de 15h à l’aéroport (et quand ce n’est pas Moscou, c’est Ikaterinabourg encore plus agréable comme lieu de villégiature…). Je les déconseille vraiment fortement, surtout que sur un voyage à 2000€ on peut bien en allouer 100€ de plus et choisir une compagnie fiable.

  • Mi

    Je suis contente de lire que tu as aimé l’auberge Khaosan (c’est bien celle à Asakusa? )et que tu as re-réservé là bas pour ton prochain séjour, c’est là que nous avons réservé aussi elle avait l’air clean, plutôt bien située et pour le coup vraiment pas chère (et avec une déco improbable XD).

    • Ils en ont plusieurs à Asakusa même (l’Original, la Samurai, la Ninja, la Laboratoire), j’avais prise l’Annex à mon séjour précédent et même si c’était loin d’être un lieu de rêve (dortoirs avec une odeur d’humidité) le staff était très sympa et serviable, les douches et communs propres. L’Annex ayant fermée et était éloignée d’Akihabara on a préféré se lancer pour la Ninja qui avait le meilleur emplacement (proche de la ligne qui mène à Shinjuku et surtout de la Yamanoté).
      Mais oui la déco parait improbable !

      • Mi

        J’ai vu la ninja mais on a pris l’original je crois vu qu’elle n’avait pas de nom particulier à part Khaosan. De toute façon les prestations doivent se ressembler, si tu as été contente, je pense l’être aussi ^^

        • L’Original est un peu vieille, mais les feedbacks sont loin d’être mauvais donc je pense que ça ira. Au pire vous ferez comme moi et investirez dans un déo à la rose à 100Y pour parfumer votre chambre avant le coucher !
          De toute manière je pense que pour vous comme pour moi, le plus important c’est la propreté et le staff sympa, après le reste on m’en tamponne on veut une chambre pour dormir pas pour passer son temps à glander dedans.