Sorties

Land of dreamers, excursion à Disney

17 Nov 2014

Dimanche le réveil a sonné à 8h, après une nuit bien trop courte, pour un départ en direction d’un fameux château de l’Est parisien. Après un trajet en RER étonnamment court nous nous sommes retrouvés au pied du fameux château et ainsi ont commencé nos errances d’attraction en attraction en évitant soigneusement de poser un pied à Fantasyland bien trop chargée en enfants à notre goût.

On Sunday, we woke up at 8:00am after a very short night to pay a visit to some kind of famous castle nearby Paris. After a surprisingly short trip by suburb train we arrived in the lands of dreams and started walking from one attraction to another, avoiding carefully Fantasyland which was crowded of noisy children.

disneyland panneau DSC_9801DSC_9906

Nous avons donc fait les habituels Indiana Jones, Pirates des Caraïbes, Phantom Manor, Buzz L’Eclair, Star Tour… Et mon grand cauchemar nommé Space Mountain qui me martyrise un peu plus à chaque fois que je monte dedans : première fois okay, deuxième fois j’ai pris un coup dans l’oreille qui m’a fait saigner et troisième fois mon harnais se relève avant le départ de l’attraction et je ressors couverte de bleus après une bonne crise de panique à cause du fichu harnais. Cette attraction et Interstellar ont achevé de me convaincre que je ne pourrais jamais monter dans un fusée et c’est sans doute une bonne chose. Comment peut on réussir à se faire un bleu sur le dessus de la main ?

We ride the usual Indiana Jones, Pirates of the Carribean, Phantom Manor, Buzz Lighyear, Start Tour… And my nemesis, the accursed Space Mountain which gets meaner and meaner each ride: the first was okay, the second I hurt my ear which starts bleeding and the third and last time my harness unlocked itself just before the ride starts, I made a panic attack and hurted myself 6 times before it ends because of that goddamn harness. This attraction and Interstellar just convinced I’m not born to ride a rocket, and maybe it’s a good thing. I managed to get a bruise on the upper part of my hand, I didn’t even know it could be possible!

DSC_9820 disney chateau DSC_9915

Malgré ce que Monsieur pense, je suis loin d’être une aficionado de la marque Disney mais le parc titille toujours autant mon âme d’enfant quand j’y vais. Bien qu’il manque clairement Mulan ou de Kuzco à mon goût à traîner dans les allées et qu’attendre plus d’une heure dans le froid une ridicule barpapapa est toujours aussi insupportable, il est toujours agréable d’y passer du temps en bonne compagnie, traquant ardemment à deux les pins en forme de lapins ou de Bambi.

Even if Monsieur thinks the opposite, I’m far from being a Disney brand lover but the park always succeed to make me feel like a child all over again each time I visit it. Even if Mulan and Kuzco are clearly missing there and even if waiting for a stupid candyfloss over an hour in the cold is a pain in the bottom, I always have good time when I go there with friends, hunting down precious rabbits or Bambi pins.

DSC_9905 DSC_9919 DSC_9928 DSC_9936

J’ai été étonnée aussi de voir à quel point le parc est encore plus beau de nuit, surtout la partie Discoverly… Maintenant je n’ai qu’une seule envie : me faire un passe annuel et contraindre mon petit ami à faire de même afin de perdre agréablement les rares week-ends que nous passons ensemble en extérieur. Et attrapez tous les pins en forme de lapins ou de Bambi, mon second objectif dans la vie, tant qu’à faire.

I also found the park even more lovely by night, Discoveryland is truly beautiful and dreamy… Now I only have one need : having a one-year pass and force my boyfriend into having one also, so we can spend the few week-ends we have together outside our place. And catch all the bunnies/Bambi shapped pins, my hidden hobby in my life, of course.

DSC_9811

Parce que le cordonnier est toujours le plus mal chaussé, voici la seule photo non floue et en pied de ma tenue de la journée. Admirez le sourire niais et radieux que j’arbore à ma sortie de Space Mountain (qui a ruiné à la fois ma dignité et ma coiffure), ça ne coûte pas plus cher. Le sweat est de chez Eleven Paris, la jupe est une Emikyu trouvée au Japon en seconde main, le reste est offbrand ou alors invisibles (boucles d’oreilles, bague et collier Vivienne Westwood). Promis je prendre une photo décente de cette tenue un de ces soirs.

As it’s always the baker’s children who have no bread, here is the only not blurry and full picture of my outfit. Enjoy the silly face I made after getting out of Space Mountain (which ruins both my dignity and my hairstyle) it’s free! The sweatshirt is from Eleven Paris, the skirt is an Emikyu I bought second hand in Japan, the rest is offbrand or invisible (earrings, necklace and ring are from Vivienne Westwood). I may take a decent shot of that outfit one day.

  • petite_dieu

    J’appouve pour la collection de pin’s.

    • Notre amour des grandes oreilles nous perdra je pense !

  • messalyn

    Je ne peux pas m’empêcher de chercher Samantha (Fancy Melody) dans les backgrounds. Cette association est imprimée pour toujours !

    Le pass annuel c’est trop bien pour juste traîner à Disneyland, même pas obligée de faire les attractions, surtout si t’es dézonée d’imagine r les weekends <3

    • Ahah tu m’as fait beaucoup rire !! Je suis dézonée le week-end, merci copain Navigo, seul problème à l’heure actuel je n’avais pas mes week-ends… Mais ça sera bientôt une chose de réglée je pense que du coup je sauterai le pas !

  • Hana

    Oh la la, j’espère que tu n’as pas de séquelles après ce Space Mountain mouvementé…!

    • Mis à part mon amour propre et les bleus ça a été… Mais plus jamais je ne rentrerai dans ces montagne russes de l’enfer !
      Comment as tu réussi à y survivre ?