Geekeries/ Voyages

I got 99 problems, Haikyuu ain’t one

30 Mar 2016

Loin de moi l’idée de vous faire peur avec ce grand écart, mais voilà : je commence enfin à admettre pleinement partager peut être quelques traits communs avec ces collectionneuses obsessionnelles de personnage/acteur/créature fantasmée qui traquent avec frissons les articles à l’effigie de leurs idoles. Non en fait, soyons honnête je suis carrément tombée les deux pieds dans la rivière Fujoshi (=fille otaku). « Grâce » à Sandra et Tiya, j’ai plongé dans les affres des animés de sport avec Haikyû.

J’aime bien me donner des petites objectifs lors de mes voyages : ça peut être des choses à voir, à faire ou à ramener mais j’évite toujours de refaire quelque chose que j’ai fait déjà plusieurs fois. Mon petit objectif du voyage c’était de faire le tour de tout plein de coins pour fangirls et de me ramener un sac de blindé de breloques, peluches et autres badges que j’aurais traqué durant la semaine à l’effigie de mon personne préféré de la série : Kageyama, le setter à la resting bitch face. Pour se faire j’ai écumé non seulement des boutiques de goodies génériques au Japon comme Animate, Mandarake… Mais aussi des endroits un peu plus uniques comme celui dont je vais vous parler aujourd’hui : le parc d’attraction J-World.

jworld1

J-World est un « parc d’attraction » des mangas populaires du célèbre magazine Shônen Jump et est situé dans le centre commercial Sunshine City à Ikebukuro. Il propose différentes zones à thèmes (One Piece, Dragon Ball, Naruto) avec des attractions principalement à destination des enfants mais aussi des zones plus petites avec des mini jeux sur leurs franchises les plus récentes comme Kuroko No Basket, Free! ou Haikyû justement. Je ne suis pas trop branchée manga Jump à l’exception de ce dernier et Rurôni Kenshin (qui n’avait pas de corner ou de goodies) j’ai donc pris uniquement des photos de la zone dédiée à mes joueurs de volley préférés (mais celle de Dragon Ball était vraiment très chouette avec plein de mises en scène pour prendre des photos) ! En plus de ces types de zones se trouvaient un espace restauration proposant des plats aux thèmes dans lequel nous avons mangé (je vous laisse deviner quelle série nous avons choisi), ainsi qu’une boutique bien maigre en Kageyama à mon goût.

jworld2 jworld3

La partie Haikyû proposait une reproduction des vestiaires du lycée Karasuno avec les « vêtements » des personnages dans leur casier, un petit quizz de volley-ball et anglais sur une tablette ainsi qu’un jeu de tir de ballons pour marquer des points et un dernier jeu que nous n’avons pas compris… Il fallait jouer Kageyama et faire une passe mais impossible de lancer le-dit jeu ? Bien évidemment comme pour chaque lieu de ce genre, il y avait une loterie pour gagner des goodies exclusifs à laquelle j’ai participé : il fallait acheter un ticket pour un faux pork bun, le choisir et l’ouvrir en espérant tomber sur un chouette ticket gagnant. Pour ma part je n’ai pas eu beaucoup de chance et ait seulement gagné un sticker… Seulement après un deuxième coup d’oeil plus attentif sur le listing des prix, il ne restait plus beaucoup de lots Kageyama disponible vu que c’est un personnage très populaire.

jworld4 jworld6 jworld7

Après avoir pris des photos un brin ridicules avec les personnages en grandeur nature, nous nous sommes dirigées vers la sortie pour faire le tour des K-books et autre Animate des environs sur Otome Road (dont je n’ai que des photos vraiment sans intérêt) dans lesquelles j’ai fait preuve de pas mal de chance en dégotant à la gatcha du premier coup un Kageyama ! J’ai encore pas mal de Haikyû dans mes brouillons pour vous, sans doute à votre plus grand dam je m’en excuse d’avance !

jworld8