Reviews Voyages

Découvrir le Tokyo hipster d’Hello Sandwich

23 novembre 2016
tokyo-hello-sandwich6

Cela faisait déjà un petit moment que j’attendais la réimpression de ce « fanzine » de voyage. Celui est un petit guide des adresses tokyoïtes de la designer/blogueuse Ebony Bizys, bien plus connue sous l’alias d’Hello Sandwich. Après avoir manqué la précédente mise en vente, j’ai sauté sur l’occasion de me procurer un exemplaire.

Même si je ne projette pas de retourner à Tokyo à court terme, j’apprécie de mettre à jour mes petites adresses : c’est donc toujours un plaisir que de découvrir de nouveaux endroits à visiter.

tokyo-hello-sandwich5tokyo-hello-sandwich4tokyo-hello-sandwich

Mon avis

Ce guide est composé d’une soixantaine de pages, avec des plans et adresses dans 14 quartiers. On y retrouve les plus connus comme Shibuya jusqu’au moins fréquentés, Tomigaya par exemple. Différents types d’adresses parmi les préférées de Tokyo Sandwich sont disponibles : des restaurants, des boutiques, des parcs, des cafés… Elles sont très variées et organisées par quartier. Cela permet de s’y retrouver facilement sur place, mais un peu moins lorsqu’on prépare le voyage.

Dans cette 3ème édition, un petit livret supplémentaire a fait son apparition. On y retrouve des basiques des guides de voyage  (expressions courantes en japonais, etc.), pas des plus intéressantes à mon sens. Par contre, les pages organisées par thème proposent : des coffee shops, des galeries ou des boutiques de donuts (avec notamment Floresta dont j’avais déjà parlé ici).

tokyo-hello-sandwich3tokyo-hello-sandwich2

En résumé

Je conseillerai plutôt l’achat du Tokyo Guide d’Hello Sandwich pour les personnes qui ont déjà eu l’occasion de visiter Tokyo auparavant. En effet, il propose peu de lieux « touristiques » mais plutôt des endroits hors des sentiers battus. Si c’est la beauté de l’objet qui vous attire, c’est un joli guide mais le prix un peu élevé fait qu’on a tendance à s’attendre à recevoir un guide à la couverture cartonnée. Il n’en est rien, le livre sera donc à transporter avec soin pour éviter de l’abîmer. Toutefois son petit format le rend facile à mettre dans son sac, d’autant plus qu’il est léger. Il recèle également quelques coquilles sur quelques pages, ce qui n’empêche pas la mise en page et la simplicité des cartes de m’avoir beaucoup plu.

L’envoi a par contre été particulièrement long et je ne peux pas dire que le service client était au top. J’ai dû les relancer pour apprendre que mon fanzine n’avait pas encore été expédié 15 jours après la date estimée d’envoi, et la réponse à mon mail a été plutôt longue à arriver. Je déconseillerai donc de l’acheter à la dernière minute, sous peine de revenir pour le retrouver au chaud dans la boîte aux lettres.

En quelques mots, je ne regrette pas mon achat, mais j’aurais sans doute été freinée par ces petits défauts. J’apprécie tout à fait l’idée d’acheter un guide indépendant, qui offre des parcours un peu plus atypiques. J’aimerai bien voir fleurir ce type de publication sur d’autres régions du Japon !

Si l’envie vous vient, vous pouvez vous le procurer sur la boutique en ligne d’Hello Sandwich.

tokyo-hello-sandwich-title

You Might Also Like

  • Je n’ai jamais accroché au « phénomène » Tokyo Sandwich, c’est peut-être le côté hipster justement, ça me rebute plutôt. Voir Mister Donuts m’a fait sourire 🙂 Mais c’est vrai que c’est bon !

    • Ah je comprends tout à fait, il y a un peu à prendre et à laisser dans ce guide ! Je dois avouer que j’aimais bien ce qu’elle faisait il y a quelques années mais que depuis le soufflé est un peu retombé (j’ai l’impression qu’elle ne se renouvelle pas trop ?). Le guide est un joli fanzine à feuilleter, j’ai noté surtout des adresses de papeteries ou de petits cafés !

      (Je pensais un peu fort à toi en le recevant, je me suis dit que j’adorerais visiter « ton » Fukuoka de loin en version imprimée/condensée !)

      Je n’ai jamais testé Mister Donuts il faudrait que j’essaye une prochaine fois, ce n’est pas trop gras ?