Mode/ Voyages

Ces marques et boutiques à suivre au Japon

13 Mai 2015

Je crois que c’est devenu la chose qui m’émoustille le plus quand je sais que je vais passer un peu de temps à la capitale : dégotter des boutiques ou des concepts un peu en dehors des clous avec une vraie créativité. Se balader dans les grands magasins comme Parco ou Marui par exemple est vraiment une expérience différente que celle de nos Lafayettes et Printemps locaux et j’y collectionne toujours avidement les cartes de visite des petites marques ou revendeurs qui m’ont tapé dans l’oeil. Je vous propose donc aujourd’hui un petit tour d’horizon de mes découvertes !

Rotari Parker

Des bijoux à base de biscuits et sucreries moulés dans de la résine ? Le concept peut paraitre un peu éculé avec la vague de bijouterie en forme de nourriture depuis 2010, mais Rotari Parker utilise de vrais aliments pour ensuite les enduire de résine et c’est là que le fun prend tout son sens : les bijoux sont tailles réelles, oui oui y compris l’énorme broche melon pan ! Le coté pop et acidulé m’a séduite, mais les prix restent hélas prohibitifs. Dommage, mais il n’est pas dit que je ne craque pas un jour sur un collier pop corn !

A découvrir sur leur site internet ou à Laforet Harajuku
– 3000Y la boucle d’oreille
– 8500Y le collier

rotariparker
crips
Crisp

Après l’horrible déception Wonder Rocket qui a effectué un virage à 180° en cédant aux sirènes de WEGO (le H&M de la mode de rue Harajuku) quel bonheur que de découvrir cette charmante petite boutique qui propose de l’import de vêtements coréens ainsi que des pièces vintages dans le même esprit un peu mori que feu à mes yeux WR. Il y en a un peu pour tous les prix et les accessoires sont vraiment très très mignons.

A découvrir sur leur site internet
– 2900Y le collier avec des fleurs prises dans la résine

Jūnigatsu No Kirin

Encore une belle découverte au détour d’un étage du Parco de Shibuya (certainement le centre commercial qui m’a fait la meilleure impression en terme de sélection de boutiques cette année). Jūnigatsu No Kirin était présenté sur un stand de jeunes créateurs nommé Wansaka Parade qui était là juste pour la Golden Week. Leurs bijoux en forme de gland m’ont totalement séduits et émerveillés et les prix sont une fois n’est pas coutume extrêmement raisonnable pour des pièces faites à la main : le genre de pièce que je vois tout à fait portée par une mori girl pour garder la forêt auprès d’elle même en pleine ville.

A découvrir sur leur site internet
– 4200Y le pendentif
– 4000Y la paire de boucles

12kirin
Reposter ces découvertes me donne envie de retourner en arrière et mettre la main sur des merveilles en plus…
  • Hana-Rebecca

    Non. Non. Wonder Rocket a failli ? Voilà qui me brise le cœur.
    Rotari Parker me vend du rêve par contre !

    • Wonder Rocket a failli, j’étais triste de voir que ce n’était plus mori ni même mori-friendly du tout. C’est très dans la tendance streetwear actuelle, les nineties revisités avec un peu de pastel et de rayure pour se donner bonne conscience. Plus du tout le même esprit qu’avant donc…
      Oui Rotari Parker est super fun, il y a un coté totalement second degré dans les créations qui me donnent envie de me mettre sérieusement à la résine !

  • Mi

    Ohh merci de nous faire découvrir des choses plus confidentielles. Gros coup de cœur pour les colliers glands, j’ai très envie de passer commande du coup *o*

    • Héhé je regrette de ne pas en avoir pris un ils sont tellement fins et délicats. Mais ca donne plein d’idée de crafts à faire chez soi !