Humeurs

Adieu 2015 et bilan

5 Jan 2016

Une année a encore filé depuis la dernière, et je me rappelle encore de celui de l’an dernier comme si je l’avais rédigé hier. L’heure est venue de m’atteler au bilan 2015, une année qui ne m’a pas vraiment épargné émotionnellement.

Personnel

L’an dernier j’avais un job qui ne me plaisait pas mais auquel je m’accrochais faute de mieux et parce qu’il faut bien payer son loyer/etc, je manquais de confiance en moi et j’avais envie de déménager.

Nous avons donc déménagé in-extremis en Décembre, las de vider des seaux d’eau. Nous sommes plus éloignés des transports qu’avant c’est sûr, mais nous avons un joli trois pièces pour un loyer plus modique que le précédent : j’ai donc enfin un « vrai » bureau pour travailler ce qui change ma vie. La confiance en soi a été mise à l’épreuve plus d’une fois c’est sûr mais je m’en suis pas trop mal sortie dans l’ensemble !

J’ai quitté mon travail parce que son environnement devenait clairement trop toxique, j’ai la chance à présent de poursuivre ce que j’aime avec le soutien total de mes proches. J’étudie de chez moi tranquillement le développement web, j’apprends énormément et j’espère pouvoir intégrer une formation en alternance sous un an. Nous espérons cette année nous offrir un chez nous rien qu’à nous avec Husbando, 2016 risque d’être très intense et placé sous le signe des dossiers administratifs mais je suis prête !

bilan2015-4

Lolita

Je me suis plutôt bien tenue à ma promesse de ne plus trop acheter de vêtements sur des coups de tête, ainsi qu’à celle d’assister à plus d’événement vu que je suis allée à La Vie En Rose, au Pique Nique des Associations Lolita ainsi qu’à Regalia. Mais 2015 est aussi l’année où j’ai décidé de rompre avec le lolita, après pas loin de 7 ans à porter ce style de façon quasi quotidienne et alors qu’il a nourri tant d’aspects de ma vie quotidienne. Je ne regrette pas du tout ce choix, même si à l’heure actuelle je ne sais pas trop vers quoi je me dirige vestimentairement parlant. J’avais fini par m’emprisonner dans une vision de moi qui ne me correspondait plus, j’ai gagné pas mal de liberté à me diriger vers autre chose.

J’ai gardé quelques vêtements pour des raisons sentimentales mais une grande partie est désormais vendue tandis que le reste attend dans un carton que je me consacre plus activement à m’en débarrasser. Cela sera donc l’objectif de cette nouvelle année, en « finir » en vendant le reste de ma garde robe.

bilan2015-2

Fandom et nerdiness

Autant j’ai été sage sur plein d’autres points, autant 2015 m’a vu lentement mais sûrement me muer en une horrible petite fangirl avec l’arrivée de trois nouvelles figurines et une autre en route. J’ai également cousu des patchs de mes séries fétiches sur plein de vêtements, acheté des goodies tant pour moi qu’à offrir et regardé avidement un certain nombre d’animes cette année. Haikyu reste mon coup de cœur de l’année, mais j’ai adoré découvrir Kill La Kill et retrouver Card Captor Sakura qui m’aura soutiré bien des larmes. J’ai joué à Persona 4 quasiment non stop pendant un petit mois et c’était une magnifique découverte.

Cette année il va falloir me calmer sur les goodies qui prennent la poussière et trouver une jolie façon de les exposer qui ne soit pas envahissante visuellement. J’ai bien l’intention de jouer à Persona 5 et de passer un peu plus de temps à jouer tout court en fait. Discuter avec Marie, Tro-Tro et Sandra m’a aussi convaincu que ces fandoms prennent une place de plus en plus grande et que je souhaite partager cela avec d’autres fans.

bilan2015

Beauté

Comme pour les vêtements, 2015 a été une grande année de tri destinée à me recentrer sur l’essentiel : j’ai donné une bonne partie de mes cosmétiques inutilisées. Je me suis donc bien tenue à mon objectif et aucun achat n’a pas été mûrement réfléchi à l’avance. Je mets plus d’argent pour le moment dans les soins que le maquillage, ma peau me le rend plutôt bien.

bilan2015-3

Le bilan 2015 est maintenant terminé et j’en retire la sensation que j’ai fait énormément de tri par le vide que cela soit dans mes fréquentations, mes achats, etc. Less is more paraît-il, voyons voir ce que ça m’apportera pour 2016.

  • Cybie

    Tout d’abord je souhaite que tu trouves une bonne formation pour faire ce que tu as envie après, et surtout trouver un travail facilement.
    Bonne chance aussi dans vos recherches d’achats immobiliers !

    Tout comme toi je n’achète plus beaucoup de vêtements, mais beaucoup de cosmétiques, je dois moi aussi me réfréner là-dessus (dit-elle alors qu’elle a fait une commande la veille – mais il y avait des promos et j’ai besoin d’une lotion exfoliante) !!! x3
    Cela dit, tiens-moi au courant sur tes prochaines ventes lolis. XD

  • messalyn

    Oh le bel onglet ouvert depuis 15 jours / 3 semaines pour marquer mon intention de commenter ! Bonne année, déjà. Je me souviens de tes retours récurrents sur la pesanteur de ton boulot, et je me souviens aussi des pupekuras débiles avec ton petit personnage que j’ai fait quand tu l’as quitté…! Ce que tu étudies promet d’être vraiment intéressant, et puis bon, le code c’est du code, suffit de l’apprendre par cœur donc les problèmes de confiance en soi liés à la créativité n’interviennent pas dans ce secteur ! Déjà ça de gagné. Enfin jusqu’au moment de designer une page web, mais c’est plutôt fun quand on est lancé. Ce que j’ai beaucoup de mal à faire, d’ailleurs !

    C’est vrai que je te trouve plus fangirl que jamais. Bon, faut dire que le mouvement est là, j’ai jamais vu autant d’étrangers se sentir unis par ce genre de lien pas social à la base… curiouser and curiouser… (mais les figurines, rho ! Vade retro ! Bon j’avoue UNE FOIS j’ai acheté une petite figurine eva à deux balles mais c’était parce que j’étais dans la supérette de Hakone/Tokyo-3)